Comment travailler avec un syndic?

Difficile de toujours trouver des clients pendant que l’on s’occupe de ses chantiers. Vous êtes-vous déjà demandé comment certaines entreprises avaient encore des clients? Une des réponses peut être une relation d’affaires avec un gestionnaire immobilier. En effet, ces gestionnaires de copropriété se tournent régulièrement vers des professionnels de la construction pour résoudre les gros et petits problèmes des appartements dont ils ont la charge.

En tant qu’entrepreneur, vous pouvez proposer vos services pour intervenir régulièrement auprès des copropriétés. Cependant, la relation commerciale avec les syndics de copropriété et les copropriétés n’est pas toujours facile : autorisation de réaliser des travaux, négociation des prix, etc.

Pourquoi contacter les syndics de copropriété? Avantages de travailler avec une copropriété en tant qu’artisan
Avantages de travailler avec un syndic en tant qu’artisan

Pourquoi contacter les syndics de copropriété?

Syndic de la construction ou copropriété, ce sont des clients importants pour un artisan. En fait, chacun d’eux possède des avantages qui font que les professionnels de la construction y trouvent une source de travail inépuisable. En fait, cela aide à créer une clientèle solide et récurrente. Alors pourquoi le syndic d’immeuble et la copropriété permettent-ils de combler le retard de l’artisan? Nous avons une mise à jour avec nos experts sur le sujet.

Avantages de travailler avec une copropriété en tant qu’artisan

Une copropriété est un ensemble d’immeubles ou de maisons unifamiliales gérés par la même entité. L’usure normale des immeubles, mais aussi les besoins et projets des copropriétés créent un besoin fréquent de travaux, donc l’avantage de travailler avec une copropriété est qu’il y a souvent des travaux à faire dans la prestation.

Les interventions sont très diverses et concernent tous les métiers de la construction. Plombier, électricien, peintre ou chauffagiste sont directement concernés par les travaux des copropriétés. En effet, la copropriété fait appel à des professionnels de la construction pour les travaux de réfection des aires communes.

Mais l’attrait pour les artisans ne s’arrête pas là. Il est également appelé à des rénovations majeures, toujours dans les parties communes. Ainsi, il intervient pour renouveler les façades ou changer l’ascenseur ou le chauffage commun.

Vous comprenez maintenant un peu mieux pourquoi les artisans se précipitent pour apparaître sur la liste d’appel des condos. C’est une source de travail perpétuel. La seule condition est de faire un travail de qualité et de franchir des barrières administratives souvent rébarbatives. Mais une fois ces pierres d’achoppement passées, les condos obligeront le plus souvent.

Avantages de travailler avec un syndic en tant qu’artisan

Le syndic d’immeuble est très similaire, sauf qu’il s’occupe de plusieurs résidences. Sur le lot, l’hébergement de villas ou d’immeubles individuels. La mission principale du syndic est de veiller à la bonne organisation de la copropriété mais aussi de maintenir les immeubles en bon état. Il est donc d’autant plus intéressant de travailler avec un syndic car il gère de nombreux travaux dans plusieurs résidences.

Outre les parties communes, des réparations peuvent également être commandées dans les appartements locatifs gérés par le syndic. Ainsi, lorsqu’une ampoule se brise chez un locataire, qu’une fuite d’eau inonde la salle de bain ou qu’une pièce doit être nettoyée avant que le prochain locataire ne puisse entrer, le sindico contacte les artisans avec lesquels il a l’habitude de travailler. Et comme il y a beaucoup de résidences à gérer, ça fait beaucoup de commandes pour les artisans.

Ici aussi, des travaux de rénovation sont au programme. A noter que vous devez être certifié EGR pour pouvoir soumissionner pour des travaux majeurs sur un immeuble en syndic, surtout s’il s’agit de travaux de rénovation énergétique.

Cependant, soumettre un devis ne suffira pas, car c’est l’assemblée des copropriétaires qui détermine l’artisan choisi. Ainsi, le liquidateur doit présenter au moins deux guillemets à tous les copropriétaires pour que les travaux puissent être votés par une AG ou un conseil syndical et ainsi élire un professionnel de la construction.

Le syndic de la copropriété gère les travaux des parties communes. Pour cet artisan du bâtiment, travailler avec un syndic est la garantie d’obtenir des travaux fréquents pour rénover les parties communes, rénover les façades ou encore imperméabiliser la toiture. Pour préciser la copropriété des parties communes, il faut donc passer par le syndic.

Chantiers de construction fréquents

Pour vous donner une idée du potentiel d’avoir des copropriétés comme clients, voici une liste des emplois les plus courants dans une copropriété :

  • Travaux de réforme dans les espaces communs.
  • Rafraîchissement des couloirs.
  • Entretien des espaces verts.
  • Réparation de la lumière dans la cage d’escalier.
  • Dépannage du réseau d’eau de la piscine.
  • Étanchéité du toit.
  • Remplacement des façades.
  • Dépannage et réparation de fuites dans les parties communes et privatives.

Ceci est une liste non exhaustive de chantiers car les travaux sont variés. Des travaux exceptionnels peuvent également être requis sur les copropriétés. C’est le cas des fortes pluies, par exemple, qui entraînent souvent des fuites de toit, des dégâts d’eau dans les appartements ou l’inondation des sous-sols et des garages.

Si vous recherchez des sites d’emploi fréquents, vous pouvez également vous inscrire à notre service de contact professionnel et privé. Vous recevrez des offres d’emploi proches de votre entreprise :

Artisanat et fiduciaire : travailler sur de bonnes bases

Vous l’aurez compris, les syndics d’immeubles et les copropriétés sont des clients à chouchouter pour tous les petits plus artisanaux évoqués plus haut. Mais pour que la relation se déroule dans de bonnes conditions, il faut aussi que l’artisan fasse quelques concessions.

En effet, les contraintes administratives sont lourdes pour le professionnel de la construction. Il faudra être patient, car avec eux un simple rendez-vous ne suffit pas. Votre soumission sera soumise aux votes des copropriétaires ou du conseil syndical selon l’importance des travaux. En tant qu’artisan, vous devrez montrer et faire réapparaître la patte blanche pour poursuivre la relation commerciale.

En revanche, qui dit paperasse dit aussi lourdeur et lenteur administrative. Il faudra donc composer avec la lenteur du processus, c’est-à-dire les semaines qui peuvent s’écouler entre la réponse à une offre et le moment où l’AG votera finalement l’attribution du marché, mais aussi le délai de le paiement des factures… Il faut donc prévoir un fonds de roulement solide et anticiper les délais importants qui se sont produits entre la présentation du devis, la prise de décision et l’exécution des travaux.

Enfin, pratiquez des prix raisonnables et tout devrait bien se passer avec le syndic. Beaucoup d’artisans gonflent leurs honoraires en disant que le compte sera payé par tous les copropriétaires. Sauf que vos prix seront comparés à un ou plusieurs professionnels.

Concernant l’intervention elle-même, nous devrons être :

  • Qualitatif fournissant un travail impeccable.
  • Réactif intervenant rapidement après la commande.
  • Disponible même le week-end en cas d’urgence.

Mais en échange de ces limitations, le condo saura régulièrement vous plaire. Et cerise sur le gâteau, les gens pourront même solliciter vos services pour travailler dans les parties privatives s’ils sont satisfaits de votre travail dans les parties communes. Quand on vous a dit que c’était une mine inépuisable de clients, ce n’était pas un petit mot!

Vérifier la solvabilité de la copropriété pour les gros travaux

Attention à ne pas expédier avec un condo non plus. En effet, s’ils vous demandent beaucoup de documents pour prouver vos compétences, vos assurances, notamment l’assurance décennale et votre emploi, vous avez également le droit de vous renseigner sur la solvabilité des syndics, surtout lorsqu’il s’agit d’un emploi important. Alors ne sois pas aveugle

Vous avez le droit de demander des acomptes comme pour tout client. Mais vous avez aussi des conseils pour voir si la copropriété est solvable ou si vous n’aimez pas aller consulter les comptes de l’année écoulée sur le site du registre du commerce par exemple.

Relation avec le maître d’ouvrage : le syndic de la copropriété

Il faut préciser que le contremaître des travaux que vous effectuez dans la copropriété est le syndic. En plus de son rôle d’administrateur de la copropriété, le liquidateur assume le rôle d’autorité adjudicatrice lors des travaux. C’est donc le syndic qui sera votre interlocuteur, qui vous fixera les délais et vous donnera des instructions sur le travail qu’il souhaite.

C’est aussi à lui que vous remettrez votre devis, même s’il est ensuite voté en AG, et c’est aussi à lui que vous remettrez vos factures. Gardez cela à l’esprit pour soigner votre relation avec le syndic, puisqu’il vous rappellera également si vous vous êtes bien comporté.

Recommended For You

About the Author: ACCLRL

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.